Congrès Cities To Be : Bâtiments durables et villes désirables, action ! - Magazine Vertical
2021-02-24

Congrès Cities To Be : Bâtiments durables et villes désirables, action ! - Magazine Vertical

Face à l’urgence et à la complexité, miser sur un large partage d’expertise et d’expériences pour mobiliser… C’est le pari tenu en septembre 2019 à Angers par l’Alliance HQE-GBC et Novabuild avec Cities to Be, 8e congrès international du bâtiment durable, qui a rassemblé 1700 participants de 29 pays. Deux jours d’échanges effervescents n’ont omis aucune thématique clé.

“L’HUMAIN À LA RESCOUSSE DE LA CONSTRUCTION DURABLE” :

Le titre de la plénière d’ouverture devant un auditorium comble, le 12 septembre 2019, a donné le ton de ce “congrès de l’urgence”, selon le mot de Philippe Van de Maele, président d’Alliance HQE-GBC, et de Laurent Roussez, président de Novabuild, cluster du BTP en Pays de  la Loire. On s’est récemment souvenu qu’au Sommet de la terre de Johannesburg, un président de la République française avait lancé “Notre maison brûle et nous regardons ailleurs”*. Presque vingt ans plus tard, il y a plus que jamais le feu, alertait dans les mêmes termes la jeune militante pour le climat Greta Thurnberg**. Nous regardons moins ailleurs mais l’urgence est toujours plus vive.

“Construction neuve trop émettrice, passoires énergétiques, îlots de chaleur… la construction, l’immobilier et l’urbanisme sont directement concernés et doivent redoubler d’efforts”, ont rappelé les organisateurs de Cities to Be ; “le secteur du bâtiment représente près de 45% de la consommation d’énergie et 27% des émissions de GES”, quand ces dernières décroissent presque deux fois trop lentement par rapport aux objectifs français de transition vers la neutralité carbone.

Pourtant, complexes ou discutées, les solutions techniques existent et les ressources d’innovation permettent d’en explorer toujours davantage. Mais force est de constater que “le passage à l’acte reste un vrai challenge pour tous”, souligne la directrice d’Alliance HQE- GBC, Anne-Sophie Perrissin-Fabert ; “d’où l’importance de montrer des résultats et de mettre l’humain et les modèles économiques/ financiers au cœur de l’action, deux axes clés de cette édition de Cities to Be”

 

TOUS LES ACTEURS ÉTAIENT MOBILISÉS :

Mis sur pied avec une centaine de partenaires reflétant l’étendue de la mobilisation régionale, nationale et internationale***, plus de cent rendez-vous aux formats variés ont permis d’échanger avec plus de 260 intervenants experts sur quatre grandes thématiques, de l’économie circulaire aux retours d’expériences des pays sous climat chaud en passant par la performance environnementale  et la  neutralité   carbone  ou encore la rénovation et l’exploitation des bâtiments.

“Beaucoup d’innovations commencent à faire masse et sont réplicables, mais comment fait- on pour massifier et financer cette massification ? C’est ce que nous sommes en train d’étudier”, a souligné Emmanuelle Wargon, la secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, de passage à Angers avec Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, dans le cadre de leur Tour de France pour la Rénovation énergétique. “Qu’est-ce qu’un modèle de ville désirable et soutenable ?”, a poursuivi la secrétaire d’État ; “il faut que le politique s’empare de ce sujet mais il ne peut pas le faire tout seul ; ce modèle doit s’inventer, et c’est une des questions que devra aborder la Convention citoyenne pour le climat”.

Sur le terrain des acteurs BTP, le congrès a été l’occasion de la signature d’une convention de partenariat entre la Région des Pays de la Loire et le Plan Bâtiment Durable pour amplifier la transition énergétique et environnementale au niveau régional, notamment en massifiant la rénovation, pendant que les entreprises écoresponsables de la région valorisaient leur engagement en signant la charte “Bâtir pour la planète” de la FFB.

 

*Discours de Jacques Chirac le 2 septembre 2002, inspiré par l’historien de l’écologie Jean-Paul Deléage.

**Citée par Marc Allgöwer et Pierre Veya, “Je veux que vous ressentiez la peur que je ressens”, 24 heures, 26 janvier 2019.

***Avec le soutien de l’ADEME, du Réseau Bâtiment Durable, du Plan Bâtiment Durable, de la région Pays de la Loire, d’Angers Loire Métropole, des réseaux internationaux Global Alliance for Buildings and Construction, World Green Building Council, DENA, de la plateforme énergétique franco-allemande et du PEEB.

 

CONTACTEZ-NOUS

Vous recherchez les conseils d'un expert ? Vous avez un projet ou souhaitez obtenir des renseignements ? Rendez-vous sur notre formulaire de contact, en cliquant sur le lien ci-dessous.

Contactez-nous