Protection incendie : Les solutions pare-flamme et coupe-feu

Dossier de presse : Les solutions pare-flamme et coupe-feu WICONA

Les solutions de protection incendie, un choix vital

La protection incendie est l’un des secteurs les plus sensibles du bâtiment comme l’a tristement rappelé l’incendie de la Tour Grenfell à Londres en Juin 2017. La verticalisation des villes participe, en effet, à l’augmentation de la vitesse de propagation du feu et de la fumée. Un enjeu majeur de sécurité puisque chaque année en France, les secours interviennent 350 000 fois en moyenne sur des feux de bâtiments.

Le compartimentage

Un bâtiment ou un établissement est généralement découpé en plusieurs volumes correspondent à un local, un niveau, une cage d’escalier ou un secteur. Le compartimentage d’un bâtiment participe donc au même titre que la détection incendie ou l’extinction à la sécurité des personnes et des biens. Son rôle est primordial. Il cloisonne les locaux en cas d’incendie afin de garantir l’étanchéité aux flammes et aux gaz chauds dégagés dans ces zones ainsi qu’une isolation à la chaleur générée par le foyer et les flammes. II compartimente également les locaux à risques, les trémies d’escalier, les cages d’ascenseur... Les portes battantes, coulissantes ou les rideaux sont des éléments constituant un compartimentage.

La réaction au feu

La réaction au feu évalue la contribution d’un matériau au développement d’un incendie durant les premières phases en matière d’inflammabilité, de résistance à la température, de production de fumée et autre élément susceptible de contribuer à la propagation de l’incendie (classement Euroclasse NF EN 13501-2:2016 ou NF P92- 501).
« La résistance au feu mesure, quant à elle, la durée pendant laquelle des éléments de construction complets (portes, fenêtres, cloisons…) permettent le compartimentage en conservant leurs propriétés mécaniques, d’isolation thermique et d’étanchéité (classement E ou EI, 30 à 60 minutes pour WICONA, selon arrêté modifié du 22/03/2004 du ministère de l’Intérieur et Système de classification européen NF EN 13501 » ajoute Fabrice Triaes, Directeur technique WICONA France.

Quels critères de choix ?

Les anciens critères « pare-flammes (PF) » ou « coupe- Feu (CF) », selon arrêté du 03/08/1999, ont été remplacés par « E » (Etanchéité au feu ou pare-flamme) ou « EI » (Etanchéité au feu avec Isolation thermique, également appelé coupe-feu).
Il s’agit de termes qui concernent la résistance au feu d’éléments de construction comme les murs, les planchers, les cloisons, les portes, les façades…). Ils contribuent ainsi à la protection de personnes et des bâtiments en cas d’incendie en empêchant l’apparition et la propagation de tout sinistre (feu ou fumée limitée) sur les parties non touchées des locaux concernés, l’extension du feu à des ouvrages voisins limitée. Ils facilitent également l’évacuation et la sécurité des équipes de secours.
Ainsi, souligne Fabrice Triaes, « l’élément de construction qui répond au critère « E » dispose d’une aptitude à empêcher le passage de flammes et de gaz chauds ou inflammables pendant un temps déterminé selon des conditions d’essais normalisés. Il favorise l’évacuation des personnes et limitent la propagation de l’incendie. »
En plus des qualités d’un élément de construction classé E, l’élément de construction qui répond au critère « EI » ne laisse pas passer une chaleur définie pendant un temps déterminé selon des conditions d’essais normalisés. Il doit aussi satisfaire à des critères d’isolation thermique parmi lesquels on trouve une élévation de température inférieure ou égale à 140°C ou à 180°C en un point particulier. Il favorise le confinement d’un incendie ou la création d’ilot de survie durant le laps de temps nécessaire à l’intervention des secours.

En savoir +

EHPAD de Calais - Solutions aluminium WICONA pare-flamme - Photo du dossier de presse

 

Ce site Internet utilise des cookies. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité