Les Vallons du Griffoul - Castelnaudary (11)

Le contexte : insertion dans un éco-quartier
La bourgade de Castelnaudary, dans l’Aude, a décidé de gérer sa nécessaire expansion économique et donc urbaine via une approche durable. Ainsi le développement de la ZAC du Griffoul, labellisée éco-quartier. Parmi les acteurs de ce déploiement, Habitat Audois, l’OPH de l’Aude, propose avec les Vallons du Griffoul un ensemble de 75 logements du T2 au T4, répartis dans 21 maisons individuelles (R+1) et 54 semi-collectifs (R+2). Le nouveau hameau tire le meilleur parti d’un terrain très pentu. « Le plan masse a été particulièrement soigné au niveau environnemental, souligne Armand Cathala, directeur adjoint d’Habitat Audois, avec des logements tous orientés vers la vue imprenable sur le canal du Midi et les Pyrénées. »

Les enjeux : protection visuelle et solaire
Cette orientation plein sud est idéale l’hiver et la disposition des baies, donnant toutes sur un jardin ou des terrasses-balcons, favorise les apports énergétiques passifs quand le soleil est bas. Elle exigeait toutefois une attention toute particulière pour préserver le confort d’été. Parmi les dispositifs mis en oeuvre : la double exposition de la quasi-totalité des logements, qui permet une ventilation naturelle traversante, ainsi qu’un large éventail de protections solaires déployées sous la forme d’auvents et de claustras. Dans un contexte esthétique traditionnel (toits pentus, enduit naturel couleur terre…), ceux-ci ont aussi pour fonction d’apporter le contrepoint esthétique contemporain de l’aluminium et de lignes sobres.

Les solutions WICONA : trois en deux
La gamme des lames de brise-soleil WICSOLAIRE a fourni tous les besoins grâce à des aménagements à la fois économiques et astucieux. Ainsi, on a utilisé des lames d’avion de 240 par 40 cm à la fois pour les claustras des terrasses et balcons (en pose horizontale), et pour protéger et sécuriser les cages d’escalier extérieures (en pose verticale). Quant aux auvents des terrasses et balcons, ils bénéficient d’une adaptation spécifique : une lame de ventelle galbée, de 100 par 20 cm, posée par série de 4 à 7 selon la profondeur d’auvent souhaitée.

Les bénéfices : valeur ajoutée
De fait, s’agissant du détail crucial des protections solaires, « la protection est optimale », approuve le maître d’ouvrage, par ailleurs très satisfait de cette belle opération de qualité, à vraie valeur ajoutée. »

                                          Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation,
                                         vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus