Bureaux et commerces Le Greenwich - Serris Val d’Europe (77)

Le contexte : une nouvelle urbanité
Avec ses 11 300 m2 de bureaux et 2 200 m2 de commerces, le Greenwich s’inscrit dans la nouvelle phase d’aménagement du Val d’Europe, la locomotive économique du Grand Paris lancée à 32 km de la capitale par les collectivités et Euro Disney. Portée par Legendre Immobilier, l’opération déploie trois bâtiments adjacents à l’emplacement stratégique de la gare routière et du RER A, avec l’ambition de conforter une urbanité humaine – mixité d’usages et vie de quartier –, gage d’un développement harmonieux et pérenne dans l’esprit « haussmannien » voulu par l’aménageur. Confiée à l’agence DTACC, la réécriture des codes architecturaux qui firent de La Samaritaine ou du Bon Marché des bâtiments novateurs fin XIXe (le métal, la rotonde, etc.) permet à l’élégant ensemble d’afficher, en ce début du XXIe s., modernité des standards internationaux et haute qualité environnementale.

Les enjeux : haute qualité environnementale et esthétique
Certifié HQE Bâtiment tertiaire pour son respect des objectifs d’éco-construction, d’éco-gestion, de confort et de santé, Greenwich visait aussi des performances 10% au-dessus de la réglementation thermique RT 2012. Outre les dispositifs de chauffage-refroidissement VRV 3 tubes à récupération d’énergie, de gestion de l’éclairage, de ventilation double flux, de gestion technique du bâtiment, d’isolation par l’extérieur (passerelle entre deux bâtiments) et de végétalisation partielle des terrasses, les façades de métal et verre – 2 200 m2 vitrés – constituaient un enjeu d’isolation non négligeable mais aussi esthétiques, dans le cadre d’un programme de prestige.

Les solutions WICONA : performances énergétiques et acoustiques
Les baies semblant continuer entre le R+1 et le R+2 (6 m de haut sur 4 m de large), hormis un bandeau métallique central, on aurait pu opter sur ces parties pour des solutions en mur-rideau. On a préféré partout des châssis WICLINE 65 HI composés, dont les dormants marquent la verticalité des façades : larges au centre (215 mm, contre 55 mm en périphérie), ils permettent aussi de dissimuler les cloisons intérieures, quel que soit leur positionnement. De dimensions variées (RDC : environ 4,30 m de haut avec portes WICSTYLE 65 intégrées, R+1 et 2 : 2,70 m de haut par 4 m de large, R+4 : 2,5 m de haut par 1 à 1,35 m), ils affichent de hautes performances thermiques (Uw de 1,4 W/ m2K) et acoustiques (30 dB côté rue, 34 dB côté gare).

Les bénéfices : une réalisation emblématique
Inauguré en juin 2016, Greenwich est un succès. « Très lumineux, spacieux, avec des prestations intérieures de qualité, rappelle le maître d’ouvrage, c’est un bâtiment non seulement emblématique pour le groupe Legendre mais aussi très apprécié. »

Ce site Internet utilise des cookies. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité